« Souviens-toi de ton futur » – Cahiers jungiens de psychanalyse

Le dernier numéro des Cahiers jungiens de psychanalyse vient de paraître

« Souviens-toi de ton futur », le titre de ce Cahier, est d’abord l’un des aphorismes de Nahman de Bratslav. Rabbi Nahman, né à la fin du XVIIIe siècle en Ukraine, a renouvelé le courant du Hassidisme traditionnel. Il y est question d’une parole ouverte, de la nouvelle interprétation d’un texte ou d’une situation qui conduit au renouvellement de sens. Difficile d’imaginer combien ce thème s’inscrirait dans un lien de synchronicité avec l’actualité qui lui a succédé.

Comment trouver ou retrouver du sens dans un monde bouleversé par la pandémie du Covid 19 et un confinement planétaire ? Pas de futur sans passé. Les auteurs présents dans ce numéro ont souhaité reprendre les travaux de Jung sur la régression et l’alchimie, et nous raconter l’histoire des pionniers, avec la contribution d’Erich Neumann, l’un des continuateurs de l’œuvre de Jung.

En parcourant les champs de l’Histoire – celle des voyages de Jung, de ses textes publiés récemment – mais aussi ceux de la mythologie, de l’anthropologie, de la clinique et de la création artistique, ces auteurs nous font découvrir des mondes où présent, passé et avenir s’entremêlent entre circularité et linéarité.

Ce temps du confinement et celui à venir ouvriront-ils au temps retrouvé, à des relations transformées avec les mondes du vivant et à l’expérience d’un sens partagé ? Rappelons qu’à la fin de sa vie, Jung s’interrogeait sur les forces en présence et formulait « son espoir anxieux que le sens l’emportera ».

Sommaire du numéro 151

Lire le sommaire

Lien vers le site de l’éditeur