Hommage à Gilbert Masse

par Sylvie Rouquette

En pensant à Gilbert Masse, je me souviens de notre affection, de nos discussions, de nos confrontations qui m’ont beaucoup aidée à me construire. Je pense à sa présence importante à la SFPA avec les échanges, les oppositions nécessaires, et souvent structurantes. Je reprends maintenant des extraits des hommages précieux de ses amis astronomes, en effet Gilbert a construit des miroirs de télescopes pour étudier le ciel. « C’était un homme plein de sagesse… Il était d’un réalisme serein devant tous les aléas de la vie. C’était un amoureux du soleil et des étoiles dont il faisait de magnifiques photos. Nous ne t’oublierons pas quand nous regarderons le ciel. Nous n’oublierons pas ta gentillesse, ton érudition et le fameux cassoulet de Malibert ». Et enfin je pense à sa femme qui l’a accompagné très courageusement dans ses dernières années.

Sylvie Rouquette.
Novembre 2019