Dialoguer avec l’Islam

Lidia Tarentini

Le psychanalyste est un être humain qui vit avec son temps. Sa trechnique de travail n’est qu’un instrument lui permettant de garder le contact psychique avec ses semblables, avec leurs souffrances, leur mal de vivre dans l’espoir de leur venir en aide. Si ses patients le mettent en présence de situations qui paraissent insolubles avec les moyens dont il dispose, si dans certains cas les règles coutumières et établies ne sont pas applicables, amors il faut s’efforcer de changer ces règles; autrement, l’analyste devra accepter que l’instrument théorique et les modalités thérapeutiques qu’il emploie l’enferment dans une sorte d’auto-reférentialité claustrophilique.

Lidia Tarentini est membre de l’Association italienne de psychologie analytique (AIPA) et de l’International association for analytical psychology (IAAP).


Ont contribué à cet ouvrage collectif :

 Hélé Béji

Radicalisme culturel et laïcité

 Fabrice Olivier Dubosc

Le prince arabe. Destructivité, travail du rêve et dialogue interculturel

 Jean Michel Hirt

Les infidèles

 Fethi Benslama

D’un renoncement au père

 Lidia Tarentini

De Freud à Ibn ‘Arabî. Entretiens avec le professeur Sami Ali

 Sami Ali

La poésie mystique : Al-Hallaj et Ibn ‘Arabî

 Abdelwahab Bouhdiba

Au royaume des mères. Le mythe de Jawdar

 Maria Teresa Colonna

Misogynie fondamentaliste et princesses chasseresses

 Elena Liotta

Le Harem – entre stéréotype et archétype. Un lieu de l’identité féminine

 Riadh Ben Rejeb

Anatomie et culture : à propos d’ambiguïté et de métamorphose sexuelles en milieu musulman

 Gérard Haddad

Difficultés et perspectives de la psychanalyse dans les pays arabo-musulmans

 Maram Al-Masri

Cerise rouge sur le carrelage blanc. Poèmes
La psyché entre radicalisme et laïcité
Éditeur : Rivista di psychologia analitica

La biblioteca di Vivarium

Milano, Via Caprera 4

Date de parution 2004

ISBN : 88-87131-66-X