Jung & l’Alchimie du Temps

TAMPON 50 ANS de la SFPAColloque organisé par la SFPA / Institut C.G. Jung avec le soutien de l'Association Internationale de Psychologie Analytique

JUNG & L'ALCHIMIE DU TEMPS

"Souviens-toi de ton futur"

Samedi 16 Novembre 2019
Salle ASIEM - 6 rue Albert de Lapparent 75007 Paris
colloque@cgjungfrance.com

A l'occasion des 50 ans de sa création, la Société Française de Psychologie Analytique fête l'alchimie du temps. Passé, présent et futur ont-ils la même relation au temps de l'inconscient ? Comment le vécu de la régression nous fait voyager dans le temps de la mémoire émotionnelle jusqu'au noyau du trauma libérant le potentiel inexploré d'un futur à venir ?

Comment du rêve au cinéma, l'expérience du temps et l'imaginaire nous projettent dans des espaces intrapsychiques dans lesquels le vécu du temps s’abolit ?

Comment de l'occident à l'orient, les découvertes actuelles des sciences physiques répondent aux mythes et enseignements ancestraux de l'Inde ancienne ?

Comment le temps de l'astrophysicien se relie au temps psychique ?

A travers un film, des conférences, des tables rondes, différents intervenants, psychanalystes, astrophysicien nous feront partager leurs expériences et connaissances.

AFFICHE COLLOQUE Jung & l'Alchimie du temps
Argument

Au cours de cette journée, nous vous invitons à une reflexio* sur les aspects familiers de la temporalité tels que passé, présent, futur, qui se déploient en facettes plus complexes et paradoxales.

Différents mouvements du temps se côtoient : linéaire, régressif ou circulaire au sein de la psyché individuelle ; paradoxal et synchronistique entre l'individu et la matière ; mythologique et intuitif de l'inexploré lorsque les récits de nos anciens mythes jettent des ponts vers les avancées de la science contemporaine.

Dans tous ces aspects, l'humain y fait l'expérience du paradoxal.

Le temps ne peut plus se vivre et se penser simplement linéaire comme un chemin allant de la vie à la mort. Il s'éprouve avec ses boucles, ses blancs et ses trous, des failles ou des stases mais aussi avec ses fulgurances prospectives inattendues ou ses moments de grâce lors des condensations si poétiques du rêve.

Au sein des cabinets des analystes, les patients vivent les mouvements du temps de la régression nécessaire au devenir soi tout autant que la réorganisation d'un récit de leur histoire à la suite de l'épreuve du trauma. Ces situations classiques dans le transfert bousculent et réorganise le récit du passé et du présent autour d'une fiction narrative génératrice d'une histoire ouverte sur un avenir transformé.

Les poètes autant que les rêveurs connaissent l'efficacité d'une image qui condense ou métaphorise en un seul moment ce qui surgit d'hier et le non advenu de demain, avec une très grande économie de moyen. L'imaginaire et sa puissance créatrice, dans les rêves comme au cinéma, ose des côtoiements subversifs fracturant sans hésitation nos cadres représentatifs habituels. L'espace et le temps y deviennent béance, complexité et jaillissement de sens.

Face à de tels phénomènes, peut-on encore penser la psyché uniquement contenue au sein de l'humain ? Les effets de synchronicité étudiés par Jung et Pauli continuent d'interroger les liens organiques et subtils entre la matière et la psyché. La question se pose aujourd'hui de l'utopie et de l'uchronie chez les physiciens comme chez les psychanalystes.

On ne s'étonnera plus dès lors des similitudes de sens entre les récits des mythes anciens et ceux composés par nos scientifiques contemporains.

Au-delà de l'espace et du temps, en deçà de l'histoire chronologique, l'alchimie est à l'œuvre pour opérer ses transformations au sein de notre humanité.

* "Réflexion" ne doit pas être seulement compris comme un acte intellectuel, mais plutôt comme une attitude. La réflexion sauvegarde la liberté humaine face à la contrainte imposée par la loi de la nature. De même que le terme "reflexio" signifie "se pencher en arrière", de même s’agit-il pour la réflexion d’un acte intellectuel dont le sens est opposé à celui du déroulement naturel, c'est-à-dire qu’il s’agit d’un arrêt, d’un ravisement, de l’ébauche d’un concept et d’une référence profonde à ce qu’on a vu et d’une réflexion sur ce qu’on a vu. La réflexion doit donc être comprise comme une prise de conscience."

C.G. Jung
Essais sur la symbolique de l’esprit

Programme
Programme du colloque
Résumés des interventions
Brigit SOUBROUILLARD

Psychanalyste, membre de la SFPA Docteur (Ph.D.) en psychologie clinique Ancienne présidente de la SFPA, membre du comité exécutif de l’AIPA, Fondatrice et présidente du Centre Européen d Etudes Jungiennes à Strasbourg

« Anima Colendae Gratia : Soutenir l’Ame dans un monde postmoderne »

Notre monde postmoderne traverse des mutations inédites tant dans le champ psychique individuel que collectif. L’héritage de C. G. Jung reste très précieux pour aborder les nouvelles situations auxquelles nous faisons face dans nos cabinets et pour anticiper et accompagner les évolutions que nous y voyons se dessiner.


Marie-Laure COLONNA

Philosophe Psychanalyste, membre de la SFPA Ouvrages : « Réenchanter l'Occident, vers un éveil de la conscience individuelle et collective» .Dervy-Médicis, mai 2019. « Les Facettes de l'Âme », éditions du Dauphin, 2014. « L'Aventure du couple aujourd'hui » Dervy -Médicis, 2007.

« Le filet d’Indra – Un très ancien mythe pour le temps présent »

30 ans d’exercice de l’analyse et de la psychologie des profondeurs m’ont souvent donné l’impression que l’évolution individuelle tend en fin de parcours à faire vivre le rapport au sacré et le rapport au monde à l’image du filet d’Indra. Au travers de ce célèbre poème nous réfléchirons au mythe naissant de demain.


Guy PELLETIER
Astrophysicien, Professeur émérite de l’Université de Grenoble
& Brigit SOUBROUILLARD

« Jung, Pauli et après ?  Questions posées à un astrophysicien autour de la notion du temps» Les échanges que C. G. Jung a eu avec W. Pauli lui ont permis d’élaborer des concepts novateurs dans le champ psychique comme ceux de la synchronicité ou du psychoïde.
En quels points la science moderne continue-t-elle à rejoindre la psychologie analytique, en particulier dans l’articulation du temps et de l’espace psychique ?


Sophie SEALE

Analyste Jungienne, membre de l’AGAP-Zurich Danse thérapeute ADTR, University of California, Los Angeles

« Dégoût du Futur et Futur du dégoût »

Le dégoût est une des émotions les plus primaires. Sa répression lors de traumatismes interpersonnels de l’enfance entraîne de profondes conséquences, notamment sur la capacité de se défendre contre la manipulation. On pourrait dire que cette répression dégoûte la personne de son futur. Nous explorerons en quoi le travail sur le dégoût dans un cadre jungien peut redonner le goût de son futur à l’adulte en thérapie.


Reine-Marie HALBOUT

Psychanalyste, membre de la SFPA Présidente des Cahiers Jungiens de Psychanalyse

« La régression, une expérience héroïque du temps »

Dans le mouvement de la régression, si souvent décrit par Jung, le patient fera l’expérience, dans le transfert, d’un retour en arrière de la libido pour lui permettre de résoudre des conflits actuels dans lesquels il est englué et de s’engager dans l’avenir. Le mythe du héros rend compte de ce voyage semé d’obstacles, vers l’Est de la renaissance. Nous en parcourrons les différentes étapes et découvrirons ce rapport au temps particulier.


François MARTIN-VALLAS

Psychiatre – Psychanalyste, membre de la SFPA Directeur de l’Institut CG Jung de la SFPA Rédacteur en chef de la Revue de Psychologie Analytique Chercheur Associé du CRPPC, Université Lumière Lyon 2

« L'alchimie du transfert, ou quand le futur effracte la mémoire du passé pour que le présent advienne »

La vision du transfert que Jung nous propose diffère en bien des points de celle de Freud. En s'appuyant sur les écrits alchimiques, il en a développé une lecture complexe aux multiples dimensions. Nous aborderons l'idée d'une temporalité spécifique aux phénomènes transférentiels, temporalité qui permet l'émergence de dynamiques de déconstruction-reconstruction, mort-renaissance, au cours desquelles passé et avenir sont susceptibles de se transformer conjointement dans le creuset du présent de la rencontre de l'analysant et de son analyste.


Nathalie DOMINGUEZ

Psychanalyste, membre de la SFPA

« Après la catastrophe...la trace »

Nous tenterons un tissage associatif entre le film de Chris Marker : La Jetée (1962) et quelques fils analytiques : après une catastrophe individuelle ou collective, la trace d'une image du passé dans la mémoire ouvre les portes du temps ou comment l’imaginaire et le rêve contiennent l'avenir de l'humanité.

Nos partenaires
Le Cercle Psy est partenaire du colloque "Jung & l'alchimie du temps". A cette occasion, découvrez la nouvelle formule du magazine. Le Cercle Psy sur le site www.le-cercle-psy.scienceshumaines.com
logo Martin Pêcheur
 
S'inscrire

Pour vous inscrire, veuillez télécharger le bulletin d'inscription et le renvoyer complété et accompagné de votre règlement à l'adresse indiquée sur le bulletin. Vous pouvez aussi régler par Paypal directement sur le site ou bien par virement bancaire

IBAN : FR76 4255 9100 0008 0037 1310 686
BIC : CCOP FRPP XXX

Télécharger le bulletin d'inscription

Plan d'accès

Télécharger l'affiche
Télécharger le flyer

Panier

Panier vide
Inscription : 90€
Etudiants, demandeurs d’emploi : 45€
 
Formation permanente : 170€
Tarif membres SFPA/IAAP : 50€
Tarif «routers» IAAP 10€
 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer