La Société française de psychologie analytique – Institut C.G. Jung

La SFPA-Institut C.G. Jung est la société de psychanalyse qui réunit et forme en France les psychanalystes se référant à l’œuvre clinique et théorique de C.G. Jung (1875-1961) l’un des plus importants théoriciens de la psychologie des profondeurs.

Carl Gustav Jung, fut pendant quatre ans (1910-1914), le premier président de l’Association internationale de psychanalyse (API), avant de créer son propre groupe à Zurich, de sorte qu’au tout début de la psychanalyse on parlait de l’école de Vienne ou de l’école de Zurich.

Fondée en 1969, la SFPA-Institut C.G. Jung a pour but de transmettre et de promouvoir en France la psychanalyse d’orientation jungienne tout en exigeant un haut niveau de formation et d’éthique de la part de ses membres.

Elle est l’une des sociétés constituantes de la Société internationale de psychologie analytique (IAAP) dont le siège est à Zurich qui regroupe plus de 2000 membres ainsi que de nombreux groupes émergents dans les différentes parties monde.

STATUTS


Les présents Statuts qui remplacent ceux approuvés le 20 mars 1969 par la première Assemblée générale dite de fondation et leurs modifications ultérieures, ont été votés par l’Assemblée générale de la SFPA, réunie le 15 novembre 2014.

Article 1 - Titre
La psychologie analytique est le nom donné à la psychologie née de l’oeuvre de Carl Gustav Jung.
La Société Française de Psychologie Analytique - Institut C. G. Jung (SFPA), qui regroupe et forme les psychanalystes jungiens en France, est une des associations constituantes de l’Association Internationale de Psychologie Analytique (AIPA/IAAP) dont le siège est à Zurich.
La SFPA est régie par la loi du 1er juillet 1901, modifiée par les lois des 27 octobre et 12 avril 1939 concernant les associations à but non lucratif.
Son siège social est fixé au 13 rue Ganneron, à Paris 18e. Il peut être modifié par décision du Comité de direction.

Article 2 - Objet
Les buts de la SFPA sont les suivants :
- A.1) assurer la formation initiale de psychanalystes d’adultes, d’enfants et d’adolescents. Ces psychanalystes sont réunis par leurs références communes à l’œuvre clinique et théorique de C.G. Jung ;
2) qualifier ses membres en tant que psychanalystes jungiens ;
3) assurer la formation continue de ses membres ;
- B.1) promouvoir la recherche en psychologie analytique ;
2) contribuer à faire connaître celle-ci, notamment par des publications, des colloques, etc.
3) organiser des échanges nationaux et internationaux.

Article 3 - Membres
La SFPA est composée :
- a) de psychanalystes membres, qui ont achevé leur cursus de formation
à la pratique de la psychanalyse jungienne, tel que défini par le Règlement Intérieur,
- b) de membres associés qui poursuivent leur cursus de formation,
- c) de membres honoraires, qui n’exercent plus.
La qualité de membre se perd selon les modalités définies par le Règlement Intérieur.

Article 4 - Instances
Les instances de la SFPA sont les suivantes :
- a) l’Assemblée générale
- b) le Comité de direction
- c) le Bureau
- d) le Collège des superviseurs
- e) le Collège des chercheurs
- f) le Conseil d’admission
- g) l’Institut C. G. Jung
- h) le Comité d’éthique et de déontologie

Article 5 - L’Assemblée générale ordinaire
Elle est constituée par les membres de la SFPA.
Les membres associés et les membres honoraires peuvent y assister sur convocation, mais n’ont pas le droit de vote et ne sont pas éligibles.
L’Assemblée générale ordinaire peut se réunir à l’occasion de chacun des séminaires annuels sur convocation individuelle du Président. Cette convocation doit être envoyée au moins 3 semaines à l’avance et comporter l’ordre du jour. Les textes soumis au débat et au vote seront envoyés au moins une semaine avant la date de l’assemblée générale.
Elle délibère valablement lorsque le quorum des deux tiers des membres de la SFPA est atteint. Les décisions de l’Assemblée générale ordinaire sont prises à la majorité simple, exception faite de la décision de dissolution de l’association qui requiert une majorité des deux-tiers.
Tout membre désireux de se faire représenter doit adresser son pouvoir à un autre membre. Celui-ci ne pourra recevoir que deux pouvoirs. Le mandat écrit doit être déposé sur le bureau du Président au plus tard au début de l’Assemblée.
Ne pourront faire l’objet d’un vote lors de l’Assemblée générale ordinaire que les questions mises à l’ordre du jour.
— Si le quorum n’est pas atteint à une Assemblée Générale ordinaire, une nouvelle Assemblée Générale sera convoquée par le Président dans un délai de deux à quatre semaines. Celle-ci délibérera et votera valablement à la majorité simple des présents et représentés.

Article 6 - Les pouvoirs de l’Assemblée générale ordinaire
Relèvent de l’Assemblée générale ordinaire :
- a) l’approbation des Statuts et du Règlement Intérieur de la SFPA, et de leur éventuelle modification
- b) la cooptation des membres de la SFPA ;
- c) le vote de validation des nouveaux superviseurs ;
- d) l’élection des membres du Comité de direction ;
- e) l’élection des membres du Conseil d’admission ;
- f) l’élection des membres du Comité d’Ethique et de Déontologie ;
- g) la discussion et le vote du rapport moral présenté par le Président ;
- h) l’élection d’un contrôleur aux comptes parmi les membres ;
- i) la discussion et l’approbation des comptes dont elle donne quitus au trésorier ; la discussion éventuelle du budget prévisionnel et des éventuelles contributions exceptionnelles ;
- j) l’approbation du montant des cotisations annuelles des membres et des frais de formation des candidats ;
- k) l’élection des représentants à l’Assemblée des délégués de l’AIPA/ IAAP ;
- l) la dissolution de la SFPA (majorité des 2/3) ;
- m) la radiation d’un membre ;
- n) l’élection des deux membres dirigeant l’Institut C.G.Jung.

Les membres qui souhaitent qu’une question soit mise à l’ordre du jour doivent en adresser la demande écrite au Président 30 jours au moins avant la date de l’Assemblée Générale.

Article 7 - L’Assemblée générale extraordinaire.
Une Assemblée Générale extraordinaire peut statuer sur tous types de sujets, dans l’hypothèse où il n’est pas possible ou opportun d’attendre l’Assemblé Générale ordinaire.
Elle doit être convoquée par le Président :
- Sur décision du Président ou du Comité de Direction ;
- Si le tiers des membres de la SFPA lui en font parvenir la demande écrite.
Les règles de quorum sont les mêmes que celles applicables à l’Assemblée générale ordinaire, y compris en ce qui concerne les modifications de statuts et du règlement intérieur, la radiation d’un membre, etc.
Les votes se font à la majorité simple des présents et représentés, sauf pour la dissolution qui exige la majorité des 2/3.

Article 8 - Le Comité de direction
Il est composé de neuf membres, élus par l’Assemblée générale dont quatre au moins doivent avoir plus de cinq ans d’ancienneté selon les modalités définies dans le Règlement Intérieur.
Le Comité de direction :
- Est en charge de la vie institutionnelle de la SFPA, dont il protège les intérêts, sous la responsabilité du Président. Il assure la coordination entre les différentes instances de la Société d’une part, avec l’IAAP d’autre part.
- Il prépare les Assemblées Générales et finalise les séminaires.
- Il prépare le budget.
- Il propose les modifications des Statuts et du Règlement Intérieur.

Article 9 - Le Bureau
Composé du président, du vice-président, du secrétaire général et du trésorier, son mode de fonctionnement est défini par le Règlement Intérieur.

Article 10 - Le Collège des superviseurs
Il est constitué de psychanalystes superviseurs selon la procédure définie par le Règlement Intérieur.
Le collège en tant que tel n’a aucune fonction exécutive. Les membres du Collège des superviseurs peuvent être élus au Conseil d’admission.

Article 11 - Le Collège des chercheurs
Il est constitué selon la procédure définie par le Règlement Intérieur. Le collège en tant que tel n’exerce aucune fonction exécutive.

Article 12 - Le Conseil d’admission
Le Conseil d’admission est chargé de la procédure d’admission à toutes les étapes du cursus de formation. Son fonctionnement est régi par le Règlement Intérieur.

Article 13 - L’Institut C.G. Jung
L’Institut C.G. Jung est l’instance de formation théorique et clinique de la SFPA. Son fonctionnement et les modalités d’élection de ses responsables sont définis par le Règlement Intérieur.
Le président en est responsable de droit, avec les deux superviseurs élus.

Article 14 - Le Comité d’éthique et de déontologie
Composé de 8 huit membres élus par l’assemblée générale, son fonctionnement est régi par l’Annexe I du Règlement Intérieur.

Article 15 - Ressources
Les ressources de la SFPA sont les suivantes :
- les cotisations annuelles ;
- les loyers provenant de la location d’une partie des locaux ;
- les dons ;
- les subventions ;
- le produit de la vente de ses publications et travaux ;
- les facturations des prestations de service effectuées par l’association et l’Institut C.G. Jung.

Article 17 - Comptes
Un membre de la SFPA est élu tous les deux ans par l’Assemblée générale pour assurer le contrôle des comptes.
L’exercice comptable de la SFPA s’étend du 1er octobre d’une année au 30 septembre de l’année suivante. Les comptes sont certifiés par un expert comptable.

Article 18 - Dissolution
En cas de dissolution de la SFPA, il appartient à l’Assemblée générale de décider de l’utilisation de ses biens après apurement complet des comptes en cours conformément à la loi du 1er juillet 1901 et au décret du 16 août 1901.