L’homme mérite qu’il se soucie de lui-même car il porte dans son âme les germes de son devenir.