Petit Journal n°32

Billet d’humeur : les chroniques de nos minuscules guéguerres picrocholines seraient bien dérisoires si elles ne risquaient pas de nous amener à notre propre scission/dissolution. Nous avons choisi le bon moment pour manifester nos querelles intestines, la psychanalyse dans son ensemble étant elle-même l’objet de toutes les attaques, il serait idiot de ne pas contribuer aussi à notre propre sabordage. Souhaitons que de quelques ressorts inconscients vienne peut-être un retournement de situation inespéré et salvateur dont nous serions les premiers surpris, la paix arrivant rarement de surcroît.

La page 2 présente un problème technique que nous espérons résoudre dans les meilleurs délais.

Page 1Page 3Page 5

Page 6 page 4
Juin 2012