Séminaires

Les liens psychiques entre frères et sœurs

Lisbeth von Benedek
Notre identité est fondée sur le plan vertical par l’impact des archétypes maternels et paternels, mais aussi sur le plan horizontal par les relations fraternelles archaïques.
Au cours de ce séminaire, nous explorerons la nature des liens fraternels et la manière dont elles influenceront nos relations avec les autres.
Nous échangerons à partir de lectures des travaux de Jung, de ses successeurs et de psychanalystes appartenant à d’autres courants.
Nous revisiterons les images archétypiques, figures de l’autre en soi, telles que l’ombre, l’animus et l’anima. Nous envisagerons aussi l’émergence des ces relations fraternelles au sein de la relation transférentielle dans notre pratique clinique.
Ce séminaire est ouvert aux étudiants en didactique et aux membres associés qui s’engagent à une participation active à chaque séance, dès la première, à partir de textes qui seront communiqués à l’avance.
Lecture préalable : J.-B. Pontalis, Frère du précédent, Gallimard, 2006.
Le samedi de 11h à 13h, rue Ganneron : le 3 décembre 2016, le 21 janvier et le 18 mars 2017.
Prendre contact avec Lisbeth von Benedek dès la parution du programme.
Une bibliographie détaillée sera mise à la disposition des personnes qui s’inscrivent à ce séminaire.

La fonction paternelle

Giovanna Galdo
Si les écrits de Jung faisant référence au père de manière explicite sont relativement peu nombreux, les écrits portant sur la fonction paternelle sont en revanche très nombreux, même s’il ne la nomme pas forcément ainsi. En effet les notions d’étique personnelle et de responsabilité, qu’il considère comme l’origine et l’aboutissement de l’indispensable confrontation aux aspects les plus sombres de la personnalité individuelle et collective, sont des éléments fondamentaux de sa théorisation de l’individuation. Cette problématique nous paraît présenter aujourd’hui un intérêt majeur, tant pour le cheminement individuel que collectif.
Nous travaillerons à partir de textes de Jung et de textes plus récents, de matrice junguienne et lacanienne. Nous ferons recours aussi à l’aide précieuse que la littérature et le cinéma peuvent nous apporter dans ce domaine.
Ce séminaire pourra se dérouler selon deux formules :
1) journée d’étude : deux journées d’étude, les vendredi 25 novembre et 27 janvier, de 10h30 à 17h30.
2) en soirée : les vendredi 25 novembre 2016, 27 janvier, 3 mars et 12 mai 2017, de 18h30 à 20h30.
Le choix sera fait en fonction des disponibilités des participants.
Une participation via Skype est envisageable.
S’adresser à Giovanna Galdo, de préférence avant fin septembre 2016.

Une réflexion théorico-clinique sur les états-limites

Marie-Laure Grivet-Tour
Le séminaire sur les états limites de Marie-Laure Tour se poursuit. Il n’intègrera pas de nouveaux participants cette année.
Les samedis de 10h30 à 12h30 : 17 sept - 15 oct - 19 nov - 25 fév. - 18 mars - 20 mai - 17 juin.