Sans lien consciemment reconnu et accepté avec le prochain, il n’y a pas de synthèse de la personnalité