Nathalie Pilard

Jung and Intuition. On the Centrality and Variety of Forms of Intuition in C. G. Jung and post-Jungians

Nulle part ailleurs que chez le penseur et psychologue C. G. Jung, l’intuition n’a pris de formes si nombreuses. L’intuition ne s’offre que dans une complexité qui la caractérise avant tout. Jung and Intuition propose un dispositif herméneutique capable d’accueillir la richesse de l’épiphanie intuitive, quatre entrées distinctes à l’œuvre jungienne : l’inconscient, le sous-conscient (Unterbewusste), le conscient, et la pratique jungienne et post-jungienne. Douze types d’intuition s’y révèlent, décrites aussi dans le contexte historique de leur apparition. On y découvre ainsi que l’inédit sous-conscient jungien recèle les formes intuitives les plus extra-ordinaires, que l’archétype est indissociable de l’intuition dite Anschauung, que l’intuitionisme bergsonien a tout à voir avec la pratique jungienne et enfin que le type intuitif, celui-là même de Jung, jouit d’un statut bien différent que celui des trois autres fonctions de la pensée, de la sensation, et du sentiment.

Chez Karnac, Londres, 2015