Dès que je condamne un être en mon for intérieur... je suis son oppresseur